Peut-on surveiller Telegram, la messagerie prisée des jihadistes ?

Cinq jours avant l’assassinat du Père Hamel à Saint-Étienne-du-Rouvray, les terroristes ne se connaissaient pas. Ils sont entrés en contact via Telegram

via eReputation-Reseaux sociaux | Scoop.it http://ift.tt/2ayhtfi