État d’urgence et perquisitions : comment la copie de données privées fera son retour – Politique – Numerama

Manuel Valls a annoncé que l’état d’urgence serait prolongé en donnant à nouveau à la police le droit de copier des données informatiques consultées sur place lors de perquisitions administratives. La disposition avait pourtant été censurée en février par le Conseil constitutionnel. Le gouvernement devra mieux encadrer son dispositif. Explications.

via eReputation-Reseaux sociaux | Scoop.it http://ift.tt/29RwtBx