Eau, santé, alimentation… La cybersécurité des sites d’importance vital est désormais une obligation légale

A partir du 1er juillet 2016, les sites d’opérateurs d’importance vitale des secteurs de l’eau, de la santé et de l’alimentation devront faire une cartographie de leurs réseaux, identifier les systèmes d’information ultra critiques, cloisonner leurs différents réseaux afin d’éviter la propagation des attaques, déployer des outils de détection des cyber-attaques et de signaler à l’ANSSI les incidents subis. Le coût de ces mesures représenterait entre 5 et 10% du budget informatique.

via eReputation-Reseauxsociaux | Scoop.it http://ift.tt/29eQUxu